Certains plats sont comme des friandises: ils ont comme un petit goût de revenez-y, une saveur si particulière qu'il nous tarde de la retrouver... Comme on dit chez moi, on se languit de ces plats... Il en est ainsi des tielles de Sète.

Pour ceux qui ne connaissent pas, Sète est un petit port du Sud de la France, à côté de Montpellier. Il est réputé pour ses canaux, ses joutes nautiques, ses artistes célèbres (entre autres Paul Valéry et Georges Brassens...) mais aussi et surtout pour ses tielles! Ce sont de petites tourtes fourrées à la sèche ou au calamar dans une sauce tomate pimentée. Ce plat fait partie de mes préférés mais aussi de ceux que je n'aurais jamais pensé faire moi-même... Mais dans ma quête pour démystifier la cuisine et dans le même temps pour me rassurer sur mes propres capacités, la tielle restera un grand pas. Un délice qui a en plus le goût de la réussite personnelle...

A vous de jouer! 

 

P1100665

Tielle à la sétoise, enfin plutôt à la marseillaise mais sans kalachnikov!

Pour une grosse tielle rectangulaire

- 375gr de farine

- 180gr d'eau tiède

- 15gr de levure de boulanger fraîche 

- 6 cuillères à soupe d'huile d'olive

- 1 cuillère à soupe de concentré de tomate

- 1/2 cuillère à café de sel

- marjolaine

 

- 500gr d'anneaux de calamar

- 1 boite de concentré de tomate

- 6 tomates bien mûres

- 1 sachet de Spigol

- Piment d'Espelette

- 2 gousses d'ail

- Thym

 


Commencez par préparer la pâte à pain. Délayez la levure dans un peu d'eau tiède et ajoutez une cuillère à café de sucre. Dans le bol du robot, mettez la farine, l'huile d'olive, le concentré de tomate, le sel et l'origan. Ajoutez l'eau et la levure délayée. Pétrissez pendant une dizaine de minutes, jusqu'à ce que la pâte soit bien homogène et souple et qu'elle se détache des parois du bol. Si besoin rajoutez un peu de farine ou d'eau. Faites une boule de la pâte et mettez-la à lever sous un torchon propre 1h ou 1h30, jusqu'à ce qu'elle double de volume.

Pendant ce temps, lavez les tomates, coupez-les en quartiers et enlevez les graines. Si comme moi vous utilisez des anneaux de calamar surgelé, faites-les dégeler dans un mélange d'eau et de lait.

Faites chauffer une grande poêle, à feu très vif. Ajoutez de l'huile d'olive et jetez-y les calamars, toujours à feu très vif. Ils vont rendre de l'eau. Conservez-la pour la suite de la recette.  Quand les anneaux commencent à dorer, ajoutez l'ail, puis les quartiers de tomates et le concentré. Finissez par les épices et le thym.

Laissez mijoter jusqu'à ce que la sauce réduise. Si elle réduit trop, ajoutez un peu d'eau des calamars. Lorsque la sauce est bien courte mais suffisante pour napper, laissez la refroidir.

Préchauffez le four à 180°C.

Dégazez votre pâte à pain et froncez votre moule avec la moitié. Etalez la deuxième moitié qui vous servira à recouvrir votre tielle. Versez la sauce au calamar sur la pâte et refermez la tielle. 

Enfournez pour environ 30 minutes. Sortez-la quand elle commence à être bien dorée. La pâte sera un peu dure au sortir du four mais elle se détendra e refroidissant. `

Dégustez tiède ou froid.

P1100618

P1100630