Dans la cuisine de ma mère, il n'y avait qu'un seul livre de cuisine et il n'était marqué qu'à une page (387 pour être exacte). Dès les premiers jours de décembre, elle prenait son "Tacussel" (du nom de la maison d'édition marseillaise) et c'était parti pour une grosse fournée de Merveilles et/ou de croquets aux amandes! La couleur jaune (très caractérisque...) de sa couverture sera toujours liée pour moi à l'odeur de fleur d'oranger et de friture! 

Alors quand j'ai vu le concours chez Cro'K'mou sur les plats régionaux, j'ai de suite pensé à la couverture jaune et aux petits biscuits de mon enfance...

Ces cacho-dents (selon la traduction de Frédéric Mistral, oui seuls les petits provencaux savent encore qui est Mistral...), sont addictifs, peut-être parce qu'ils sont bourrés de sucre. C'est aussi ce qui leur donne leur croquant! Attention, leur nom n'est pas trompeur, on peut réellement se casser les dents dessus! Traditionnellement, ils sont fait avec des amandes (plus local, tu meurs!) mais des noisettes peuvent aussi bien faire l'affaire... Je vous donne la recette telle qu'elle est transcrite dans le Tacussel, elle a donc un petit côté suranné qui fait tout son charme...

 

P1120687

Cacho-dent, croquet aux amandes, le biscuit de ma mère


Pour 4 boudins soit une soixantaine de biscuits (vous pouvez divisez les proportions par 2)

- 500gr de farine

- 350gr de sucre en poudre

- 4 oeufs

- 2 cuillères à soupe d'eau de fleur d'oranger

- 350gr d'amandes brutes

- 1 oeuf battu pour dorer


Disposez en rond sur le marbre (oui la recette est telle quelle...) 500gr de farine; mettez au milieu 350gr de sucre en poudre, 4 oeufs; mélangez d'abord le sucre et les oeufs, puis la farine et l'eau de leur d'oranger et incorporez en dernier lieu 350gr d'amandes brutes, c'est à dire non mondées.

Faites 2 parts que vous disposez en gros rouleaux pour amener la pâte à 2 ou 3 cm d'épaisseur sur le centre qui doit être un peu tombé, en diminuant vers les bords (bon là, j'ai rien compris, j'ai juste fait un rouleau avec des bords plus fins!). Dorez à l'oeuf battu et faites cuire à four pas trop chaud (180°C c'est bien...).

Quelques minutes après les avoir sorties du four, étant à moitié refroidies, découpez ces bandes en tranches de 2 cm d'épaisseur.

P1120633