Les merveilles étaient le coup d'envoi des festivités de Noël quand j'étais petite. Lorsque ma mère sortait la friteuse, que la pâte à la fleur d'oranger embaumait la cuisine, que tout le monde ressortait d'un après-midi de labeur couvert de farine et de sucre glace, je savais que l'excitation des préparatifs irait crescendo. Faire des merveilles, c'est long, c'est physique... Nous en faisions donc un grand plat, les petits beignets en équilibre instable, doucement recouverts de sucre glace. Et ce plat se vidait inexorablement, soir après soir, jusqu'à la veille de Noël, ou ces merveilles retrouvaient les 12 autres desserts provençaux. 

Pour vous dire la vérité, je n'en avais jamais fait. Ceux de ma mère sont pour moi la perfection. Elle est la seule à savoir les faire aussi croustillants, très différents des bugnes, avec un goût très franc de fleur d'oranger. Ma grand-mère, avec la même recette, ne parvenait pas non plus au même résultat! 

Il était donc temps pour moi de ressortir mon "Tacussel", de réviser mon provençal avec Frédéric Mistral et de mettre la main à la pâte. Le secret réside bien évidemment dans une excellente eau de fleur d'oranger (et pas un arôme..) et dans la finesse de la pâte. Et je ne vais pas vous cacher que c'est un dur labeur. La pâte est récalcitrante! J'ai donc biaisé et découpé des lanières que j'ai recommencé à étaler, une par une avant de les redécouper et de faire l'entaille centrale! 

Je vous invite donc à découvrir l'odeur de mes Noël; bien loin des odeurs de sapin et de neige!

 

merveilles ou oreillettes provençales

Merveilles, Noël arrive à grands pas

- 500gr de farine

- 4 jaunes d'oeufs

- 150gr de sucre

- 1 verre d'eau

- 4 cuillères à soupe d'eau de fleur d'oranger

- Bain de friture

 

Mettez dans le bol du robot, la farine, le sucre, les jaunes d'oeufs et l'eau de fleur d'oranger. Commencez à pétrir doucment. Rajoutez l'eau peit à petit, jusqu'à obtenir une pâte homogène. Continuez à pétrir jusqu'à ce que la pâte se détache des parois. Ajoutez au besoin de l'eau ou de la farine.

Formez une boule et laissez reposer à température ambiante une ou deux heures.

Détachez une petite boule d'environ 50gr et étalez-la le plus finement possible au rouleau sur un plan de travail bien fariné. Avce une roulette ou un couteau, découpez des bandelettes dans lesquelles vous ferez une entaille centrale.

Faites chauffer votre friteuse ou votre bain de friture. Faites cuire rapidement les merveilles. Attention, cela va très vite. Tenez compte du fait que les beignets vont continuer à cuire, même après avoir été sortis de la friture!

Egouttez-les sur un papier absorbant. Laissez-les bien refroidir avant de les saupoudrer de sucre glace et de monter une pyramide de ces merveilles!

 

merveilles ou oreillettes provençales

 

merveilles ou oreillettes provençales

 

merveilles ou oreillettes provençales