Nous voici déjà au dernier épisode de ma mini-série sur les brioches de Pâques. Je vous la livre juste avant de partir en vacances pour que vous ayiez le temps de la faire pour votre repas de fête. 

Celle-ci est salée, elle vient de Naples et est un condensé de symbolique pasquale! Elle est riche. Tout d'abord en fromage: le pecorino qui est fait de lait de brebis, ce qui nous permet de retrouver l'agneau qui est sur toutes les tables à cette période de l'année. Puis en charcuterie: de la pancetta et du salami (mais aussi saindoux), on fait bombance, le Carême est terminé! Mais aussi en oeufs, pour retrouver la perfection de la création dans une coquille ronde. Ils durs et fixés sur la brioche par de petites croix de pâte, pour ne pas oublier que Christ est mort sur la Croix, même si l'on fête sa Résurrection! Et pour finir le Casatiello a une forme de couronne, comme la couronne d'Epines. Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez aller sur le site du Casatiello, en italien, mais très complet!

J'aime ces plats qui nous parlent de notre histoire qui vient s'inscrire en strates dans les recettes et que l'on ingère depuis notre plus petite enfance, de la même manière que l'on écoute les contes tous les soirs à notre coucher. Mais j'aime aussi ces plats, sans aucune arrière-pensée, juste pour la force brute de leur goût. Et ce Casatiello est vraiment bon... Peut-être un peu suranné pour nos goûts d'aujourd'hui, trop carné, trop lourd... Mais Pâques n'est là qu'une fois par an et qu'il est bon de fêter le Renouveau et le beau temps qui revient!

Casatiello

Brioche de Pâques #4: Casatiello, l'Italie, le salami et la couronne d'épines!

Traduction personnelle du site Ricette della Nonna

- 500gr de farine

- 50gr de saindoux

- 25gr de levure de boulanger fraiche

- 1/2 verre de lait

- eau

- sel, poivre

- 200gr de salami

- 100gr de pancetta (en dés pour moi)

- 100gr de provolone

- 100gr de pecorino

- 5 oeufs durs

 

Diluez la levure dans le lait tiède.

Dans le bol du robot, mettez la farine, le sel, le poivre et le saindoux coupé en petits dés. Faites un puits et versez la levure diluée. Commencez à pétrir et versez à peu près l'équivalent d'un petit verre d'eau tiède. Je n'ai pas pesé l'eau mais il faut que la pâte sooit bien souple et plus du tout collante, comme une pâte à pizza. Formez une boule et laissez lever 2 heures dans un endroit chaud.

Au bout de ce laps de temps, prélevez une petite boule de pâte qui vous servira à fixer les oeufs sur la couronne et gardez-la à part.

Etalez le reste de la pâte en un grand rectangle. Disposez dessus la pancetta, le salami, le pecorino râpé et le provolone. Roulez la pâte en un gros boudin. Formez une couronne et mettez la dans un moule huilé avec une cheminée au centre (type moule à savarin). Laissez de nouveau gonfler 2 heures.

Préchauffez le four à 180°C.

Etalez la pâte que vous avez réservé et découpez de petites lanières. Disposez les oeufs sur la couronne et fixez-les avec les lanières.

Enfournez pour environ 50 minutes.

Mangez bien chaud avec une salade. C'est aussi parfait pour partir en pique nique!

Casatiello

Casatiello