Direction la Russie, l'autre pays de l'oeuf de Pâques. Savez-vous pourquoi on peint les oeufs??? Prace que pendant le Carême, il était interdit d'en manger. Mais que les poules, elles, continuaient de pondre! On les faisait alors cuire pour les conserver et on les peignait pour se souvenir duquel était le plus vieux! Cette "obligation" pratique s'est vite transformée pour devenir en tradition festive. En Russie, elle a connu son apogée avec les oeufs de Fabergé que le Tsar offrait chaque année à ses proches. Ils étaient d'une magnificence inégalée, rivalisant de richesse et d'ingéniosité. Mais les simples oeufs de poule peints peuvent eux aussi devenir des oeuvres d'art!

Pourtant, point d'oeuf sur la brioche de Pâques russe, le koulitch. Elle est servie traditionnellement avec la pashka, une sorte de gâteau au fromage blanc et aux fruits confits, en forme de pyramide. Il y a quelque chose du panettone dans ce koulitch, par sa forme mais aussi par les fruits secs qui le composent. Mais le glaçage immaculé qui le surmonte fait toute sa force!

Koulitch 2

Brioche de Pâques #6: Koulitch, le sommet enneigé de la brioche

- 750gr de farine

- 5 jaunes d'oeufs

- 150gr de sucre

- 125gr de beurre

- 375gr de lait

- 150gr de raisins secs

- 75gr d'écorces d'orange confite

- 75gr d'amandes mondées

- 1/4 cuillère à café de noix de muscade moulue

- 1/4 cuillère à café de safran

- 5 grains de cardamome moulus

- 10gr de levure de boulanger fraiche

- Rhum

Pour le glaçage:

- 500gr de sucre glace

- le jus d'un demi citron

- cerises confites

- angélique confite

La veille, ou au moins une heure avant de commencer, mettez les raisins secs dans le rhum avec les écorces d'oranges confites coupées en petits dés.

Faites chauffer le lait, jusqu'à ce qu'il soit tiède. Vous devez pouvoir y tremper le doigt, sans problème. Diluez le safran dedans et laissez-le un peu infuser.

Dans le bol du robot, délayez la levure dans 250gr de lait safrané tiède. Ajoutez 2 cuillères à soupe de sucre et 150gr de farine. Mélangez et laissez pousser cette éponge pendant au moins une heure.

Dans un autre bol, mettez les jaunes d'oeufs. Ajoutez le sucre et une demie cuillère à café de sel. Fouettez jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez le beurre pommade et mélangez jusqu'à obtenir un appareil lisse. Il est important de travailler avec des ingrédients à température ambiante, soit à la même température!

Ajoutez les épices moulues, l'éponge, le reste de farine et de lait tiède. Pétrissez jusqu'à ce que tout s'amalgame et devienne une pâte souple et non collante. Ajoutez alors les raisins secs et les dés d'orange confite bien séchés dans un essuie-tout. Hachez grossièrement les amandes mondées et ajoutez-les aussi. Pétrissez le temps que tout se mélange bien. Formez une boule et laissez pousser sous un torchon propre pendant deux heures.

Dégazez la pâte. Beurrez et farinez un moule cylindrique assez haut. J'ai utilisé un moule à panettone de 500gr qui était un peu trop petit... Déposez la pâte à l'intérieur et laissez-la de nouveau pousser pendant une heure.

Préchauffez le four à 150°C. Enfournez pour 15 minutes puis augmentez la puissance du four à 200°C et laissez cuire encore 40 minutes . Surveillez la cuisson. Le mien était un peu trop cuit! Laissez-le refroidir sur le côté pour ne pas qu'il s'affaisse.

Une fois complètement froid, préparez le glaçage en mélangeant le sucre glace avec le jus de citron. Ajoutez ensuite très doucement un peu d'eau pour obtenir la texture de glaçage qui permettra de le recouvrir et de faire les jolies coulures sur les bords. Il ne faut pas que ce soit trop liquide, ni trop épais!!  Posez le koulitch sur une grille. Versez sur le dessus le glaçage et laissez s'écouler doucement. Attendez que le glaçage ait pris pour le décorer et trancher la brioche.

Koulitch 3

Koulitch 4

Koulitch 5

Koulitch