Cette fois, on part vers les Pays-Bas et on fait un petit retour vers Noël. Le Paasstol, c'est le Stollen de Pâques. Vous savez, cette brioche germanique (et donc aussi alsacienne...) qui a un coeur de pâte d'amande! Oui, elle est un peu riche pour cette période de renouveau (et de bikini dans le viseur...). D'autant plus, que pour la différencier du stollen, on lui rajoute des amandes effilées sur le sucre glace. Pour que ce soit plus léger... Passées ces conditions calorifiques, il faut bien avouer qu'elle est vraiment très bonne. Et si sa taille vous fait un peu peur, je peux vous dire qu'elle se conserve très bien! Nous l'avons laissée 3 jours sur la table du salon, sans même la couvrir et elle était encore parfaite au 3eme petit déjeuner!!!

P1290374

Brioche de Pâques #7: le Paasstol ou le stollen de Pâques

250gr de raisins secs (mélangez les provenances et les couleurs!)

- 50gr d'écorces de cédrat confits

- 75gr d'amandes entières grossièrement hâchées

- 375gr de farine

- 1 sachet de levure de boulanger deshydratée

- 50gr de sucre en poudre

- 1 cuillère à café de sel

- cannelle, noix de muscade, gingembre, clous de girofle moulus pour obtenir une cuillère à café de mélange

- 1 oeuf

- 180gr de lait entier

- 75gr de beurre mou

- 250gr de pâte d'amande (la mienne était verte, mais vous choisissez celle qui vous plait!)

Pour la décoration:

 - 2 cuillères à soupe de beurre fondu

- sucre glace

- 60gr d'amandes effilées

Une heure avant de commencer, mettez les raisins secs et le cédrat confit coupé en petits cubes, dans un bol. Couvrez d'eau chaude et laissez gonfler. Au bout d'une heure essorez-les et séchez-les dans un papier absorbant.

Dans le bol du robot, mettez tous les ingrédients sauf le beurre et les fruits secs. Pétrissez jusqu'à ce que la pâte s'amalgame. Ajoutez alors le beurre morceaux après morceaux, en attendant bien que le précédent morceau ait bien été absorbé.

Lorsque la pâte est bien souple et forme une boule lisse, sans attacher aux parois du bol, enlevez le crochet et laissez reposer 15 minutes. 

Ajoutez alors les fruits secs ( raisins, cédrat et amandes). Mélangez. Formez une boule et laissez pousser 1h30 sous un torchon propre. La pâte est très riche, elle ne doublera donc pas de volume, ne vous inquiétez pas.

Etalez la pâte en un grand ovale. Roulez la pâte d'amande en un rouleau un peu plus petit que l'ovale de pâte. Disposez-le au milieu de l'ovale et refermez le paasstol en scellant bien les bords. Mettez les amandes efilées sur le dessus, en appuyant légèrement avec le plat de la main pour qu'elles tiennent bien. Laissez de nouveau pousser 45 minutes.

Préchauffez le four à 180°C. Enfournez le paasstol pour 30 minutes. Baissez alors le four à 160°C. Finissez de le cuire en surveillant la couleur. Ne le surcuisez pas!

Sortez-le du four et laissez-le tiédir 10 minutes. Faites fondre le beurre. Badigeonnez le paasstol avec, en mettant bien tout. Quand il aura refroidi, saupoudrez-le de sucre glace.  Avant de servir saupoudrez-le de nouveau.

Apparemment, il se mange comme du pain, en le tartinant de beurre... J'avoue que là, je ne suis plus, ça fait vraiment trop...

P1290309

P1290355

P1290371