Après toutes ces brioches, j'avais envie d'une petite gourmandise fraîche et un peu humide, qui m'envouterait par ses parfums profonds. Et je ne voulais surtout pas attendre! Plus de longs temps de pousse, plus de pétrissage qui fait transpirer. Un petit gâteau qui n'aurait l'air de rien mais qui vous marque à jamais...

Et je l'ai trouvé! Chez Mary de En direct d'Athènes. C'est un peu ma référence en matière de gastronomie grecque. Et, pour propager un peu plus sa culture, elle a créé une épicerie grecque en ligne, Nostimiam. Pratique quand on cherche la mastiha ou le mahalep!! Ca ne se trouve pas sous le pas d'un cheval dans nos contrées....

Donc pour ce petit gâteau, vous aurez besoin de mastiha. C'est une résine produite par un arbuste sur l'île de Chios. Oui, c'est précis. Parce que la mastiha, ce n'est pas n'importe quoi. C'est précieux. C'est typé, plus que typique. C'est le petit rien, qui change tout. Et pour le coup, c'est ce qui va donner ce petit goût de pinède à votre gâteau. Ce goût qui vous parle tellement en tant qu'odeur. Le bord de mer, la résine des pins qui suinte et parfume l'air saturé de chaleur, le crissement des aiguilles sous vos pieds. Vous y êtes??? Tout ça, dans un gâteau, dans une larme d'arbuste de l'île de Chios. 

Samali

Samali, le gâteau grec qui te promène entre pinède et orangers

- 375gr de yaourt grec (attention, pas du yaourt grec du supermarché, il n'a pas grand chose de grec. Il doit être vraiment très dense!)

- 1 cuillère à café de bicarbonate de soude 

- 110ml d'eau

- 200gr de sucre

- 1 cuillère à café de mastiha réduite en poudre au pilon

- 250gr de semoule fine

 

Pour le sirop

- 250gr d'eau

- 500gr de sucre

- le zeste d'une orange bio

 

Préchauffez le four à 180°C.

Mélangez le sucre, le yaourt grec et le bicarbonate de soude dilué dans les 110ml d'eau. Ne pas oublier l'eau... Ma première version en était dépourvue et c'était vraiment un bloc de béton que j'ai sorti du four!!! Ajoutez la mastiha.

Versez en pluie la semoule et mélangez. Ne laissez pas de grumeau de semoule mais ne remuez pas trop non plus.

Versez dans un moule anti adhésif ou bien beurré et enfournez pour environ 30 minute.

Pendant ce temps, préparez le sirop en mettant l'eau, le sucre et le zeste de l'orange dans une petite casserole. Laissez cuire un bon quart d'heure à petit bouillon. Le sirop va épaissir.

Versez-le encore chaud, sur le gâteau, dès sa sortie du four, après l'avoir découpé en losange avec un grand couteau.

Laissez gonfler et refroidir avant de déguster.

 

Samali

 

Samali