Le vendredi soir, c'est apéro. Et Kho Lanta, mais ça c'est une autre histoire. Besoin de relâcher la pression, de se retrouver, ensemble autour d'une petite table sans tenir compte des convenances. On mange avec les doigts, on rit, on picore, on papote, on boit, qui son Orangina, qui sa bière, qui son cocktail, on fiat des plans pour le week end. On imagine même comment on ne va rien faire le dimanche!

Les basiques de ces apéros, ce sont le Tzatziki pour Monsieur Plus et le houmos pour moi. Parce que j'ai toujours ce qu'il faut dans mes placards, qu'en un coup de mixer c'est fait et que pourtant, cette petite chose m'emmène très loin. Cela me ramène d'abord vers mes années d'études et de la première fois où j'ai goûté le houmos, fait par un de mes amis jordaniens. De mes ballades à la Guillotière et chez Bahadourian, le nez plein d'odeurs inconnues mais qui bientôt deviendront les basiques de ma cuisine. Aujourd'hui, j'ai oublié à quel point je ne connaissais rien en cuisine orientale. Le temps a intégré des produits "exotiques" dans mon quotidien. Mais je n'ai jamais oublié le plaisir de la découverte et je suis toujours à l'affût de ce qui alertera mon nez et mes papilles au prochain détour de la rue.

Ce houmos fait partie des recettes intransmissibles. Parce qu'à force de les faire, on ne sait même plus comment on fait! Et qu'au cours des années la recette s'est fondue en vous, elle vous ressemble de plus en plus, elle colle de plus en plus à vos goûts. Moi, par exemple, je l'aime trés aillé. Libre à vous de créer votre recette!

P1050404

 

Houmos, ma friandise du vendredi soir

- une boîte de pois chiches

- 1 grosse gousse d'ail

- 1 citron

- 2 cuillères à soupe de tahini (ou purée de sésame)

- 4 cuillères à soupe d'huile d'olive

- Zathar

Dans le bol du robot mixer, mettez les pois chiches égouttés, le jus du citron, la grosse gousse d'ail et les cuillères de tahini. Mixez jusqu'à obtenir une crème fine.

Versez l'huile d'olive doucement par le goulot du mixer, tout en continuant à mixer, pour faire monter le houmos, un peu comme une mayonnaise. Finissez avec 2 pincées de zathar.

Disposez le houmos dans une assiette creuse, faites des tourbillons avec une cuillère. Versez de l'huile d'olive en filet et saupoudrez de zathar.

Mangez à température ambiante, avec du pain lavash ou libanais.

P1050391

P1050406