Le rythme se ralentit, les journées sont plus longues mais aussi plus pleines, de rires, de rencontres, de temps pour soi. L'été s'installe et ma cuisine me pleure. Je ne l'occupe plus qu'occasionnellement, les repas sont simples et frais, les salades sont reines.

Pourtant, la gourmandise est toujours présente. Mais elle est différente. Les fruits et les légumes qui nous manquent tant l'hiver ont la part belle: tomates, aubergines, courgettes (oui, je ne mange pas de courgette l'hiver!), cerise, framboise, abricots, pêche, pastèque... Comment tous les citer???

Cette recette part de ma visite sur le blog Un peu gay dans les coings et de sa recette de cerises confites comme un glyko grec. Ces petits fruits conservés dans leur sirop parfumé sont un de mes pêchés mignons! Et les cerises sont tellement bonnes en cette fin de saison. Je ne comprends pas comment on peut se régaler des cerises de mai, alors qu'elles sont encore vertes et pleines d'eau! Celles de début juillet sont rouges, presque noires, leur jus tâche et laisse sa marque sur les doigts, leur chair juteuse tapisse la bouche d'une saveur inégalée. Ce sont ces cerises-là que je voulais conserver, pour m'en souvenir encore longtemps... Et puis, une fois le confit fini, une fois que j'y ai eu goûté, l'idée de la panna cotta m'a submergée. Il fallait cette douceur fraiche pour sublimer ces cerises! Du lait d'amande pour renforcer la douceur et alléger quelque peu la recette, de la fève tonka pour réchauffer cette douceur d'une touche animale et voilà une dessert d'été frais et gourmand! A vous de jouer!

Panna cotta à la fève tonka et son confit de cerise à la grecque

Panna cotta à la fève tonka et confit de cerise à la grecque, parce que l'été je n'allume pas le four...

Pour 6 panna cotta

- 250gr de crème fleurette

- 250gr de lait d'amande

- 50gr de sucre en poudre

- 1/2 fève de tonka moulue

- 10gr de feuille de gélatine

 

Pour 2 pots de confit de cerises:

- 1kg de cerises 

- 750gr de sucre

- 60ml de jus de citron

Vous aurez besoin de 2 jours pour faire le confit.

 Lavez puis dénoyautez les cerises. Mettez une première couche de fruit dans un saladier. Recouvrez d'une première fine couche de sucre. Recommencez 3 fois. Finissez en recouvrant le tout avec le reste de sucre. Laissez macérer au moins 8 heures. Le sucre doit être complètement dissous.

Mettez les cerises et le sucre dans une casserole à fond épais et portez doucement à ébullition. Laissez frémir 10 minutes en écumant si besoin. Coupez le feu et laissez macérer à température ambiante toute une nuit. 

Le lendemain, remettez sur le feu et laissez légèrement bouillir pendant 10 minutes. 5 minutes avant la fin, ajoutez le jus de citron. Versez dans des pots stérilisés. Conservez comme une confiture!

Pour les panna cotta:

Mettez les feuilles de gélatine dans un bol d'eau froide pour qu'elles se ramollissent (environ 10 minutes).

Mettez la crème, le lait d'amande, le sucre et la fève tonka dans une casserole. Portez à ébullition sur feu doux puis retirez la casserole du feu et ajoutez la gélatine. Mélangez au fouet.

Versez cette crème dans des petits moules. Laissez-les refroidir à température ambiante puis mettez-les au réfrigérateur pendant au moins deux heures pour qu'elles prennent.

Démoulez (vous pouvez au besoin les tremper dans un bol d'eau chaude, mais il suffit souvent de glisser la pointe du couteau entre le moule et la panna cotta pour qu'ils se démoulent) et servez avec une grosse cuillère à soupe de confit de cerise.

On est pas bien là, à l'ombre du figuier???

Panna cotta à la fève tonka et son confit de cerise à la grecque

Panna cotta à la fève tonka et son confit de cerise à la grecque

Panna cotta à la fève tonka et son confit de cerise à la grecque

Panna cotta à la fève tonka et son confit de cerise à la grecque