Les coings ont une saison très courte, il faut en profiter avant qu'il ne soit trop tard. C'est d'ailleurs pour cela qu'on s'empresse de les conserver sous forme de pâte de fruit ou de gelée. L'odeur du coing mêlée à celle des cèpes qui sèchent est pour moi l'odeur de l'automne, c'est celle qui flottait chez moi de fin octobre à la mi-novembre! Ma mère faisait de merveilleux lingots d'or qui captaient les derniers rayons de soleil. Il étaient fondants et sucrés, fabuleusement parfumés. Je les préfère largement encore un peu humides, mais surtout sans sucre autour... Mais on pouvait manger les derniers alors qu'on cueillait les coings de l'année d'après! 

Mais n'ayant plus de cognassier à disposition, n'ayant plus ni le temps, ni la patience de faire des pâtes de fruits, j'ai quand même eu envie de retrouver cette saveur. Et là rien de compliqué (à part la découpe: le coing est vraiment très dur cru alors qu'il est si tendre cuit...) mais tous les parfums de mon enfance qui explosent dans ma maison et qui deviennent ceux de l'enfance de Chabichou.

Cette recette me semblait coller parfaitement au concours de Sweet Kuisine. Elle veut du fruit, je vais lui donner du fruit!!!! Et j'espère que cela lui plaira!!!

Coings au four

Coings au four aux épices, ça change de la pâte de fruits

- 3 beaux coings

- 25cl d'eau

- 100gr de sucre

- 3 clous de girofle

- 1/2 cuillère à café de gingembre

- 1/2 cuillère à café de cannelle

 

Préchauffez le four à 180°C.

La partie la plus difficile: épluchez les coings, enlevez le trognon et découpez-les en quartiers.

Mettez-les dans un plat à four avec l'eau, les épices et le sucre. Fermez le plat avec du papier d'aluminium.

Enfournez pour environ 2 heures. Ne remuez pas et n'ouvrez pas le plat.

Un quart d'heure avant la fin de la cuisson, enlevez le papier d'aluminium et poursuivez la cuisson.

Vous pouvez servir chaud, tiède ou froid. Je l'ai accompagné d'une glace à la vanille ...

Coings au four

concours sweet cuisine