Sur le toit du Musée Océanographique de Monaco, le hasard m'a fait rencontrer une belle italienne aux yeux sombres. Instantanément, elle est devenue mon amie. Un coup de foudre amical qui perdure dans le temps, puisque je sais qu'elle suit encore aujourd'hui le blog. Pour la première fois de ma jeune vie, je suis partie seule en train la rejoindre l'année de mes 16 ans. Je me suis trouvée en totale immersion dans sa famille, membre ajouté d'une famille italienne ordinaire. J'ai adoré ça, je me suis toujours sentie chez moi en Italie mais pour la première fois je m'y suis aussi sentie adoptée, comme un puzzle qui retrouve sa pièce manquante. 

Un de mes meilleurs souvenirs de ce séjour, ce fût ce soir d'été dans le jardin, le four à pizza ronflait et les plaques d'erbazzone et de pizze cuisaient doucement. C'est ce jour-là, que j'ai compris la force des choses simples: de la pâte à pizza, de la sauce tomate, de la bonne mozzarella, du feu, de la bonne compagnie, des rires et de la joie.

Cette fameuse erbazzone, je n'en ai jamais remangé. Mais le souvenir était là, comme suspendu... J'ai trouvé la recette dans "Ma Little Italy" de Laura Zavan, mais j'ai mis presque 5 ans à la faire... L'erbazzone reprend son vol, devient partie intégrante de ma culture, revient dans mon histoire familiale.

 

Erbazzone/tarte aux herbes

Erbazzone, la tarte aux herbes de la mamma di Micky

Pour la pâte:

- 200gr de farine

- 1 noix de saindoux (ou de beurre mais le goût sera différent)

- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive

- 10cl d'eau tiède

- sel

 

Pour la farce:

- 1,5 kg de feuilles de blettes

- 1 botte d'oignons nouveaux

- 2 gousses d'ail

- 1/2 botte de persil hachée

- 120gr de pancetta en petits dés

- 80gr de parmesan

- 2 cuillerées à soupe d'huile d'olive

- 50gr de beurre

 

Dans un saladier, mélangez la farine et l'huile d'olive pour préparer la pâte. Incorporez le saindoux à la main avec le sel. Versez l'eau en plusieurs fois. Il faut que la pâte soit très souple et qu'elle ne colle pas. Après l'avoir travaillé quelques minutes sur le plan de travail, formez une boule, filmez-la et laissez la reposer au frais 1 heure.

Lavez les blettes et faites-les cuire 15 minutes à la vapeur. Egouttez-les soigneusement. Dans une poêle, faites revenir la pancetta dans un peu d'huile d'olive. Ajoutez les oignons nouveaux hachés et l'ail. Laissez cuire à feu très doux, jusqu'à ce que les oignons soient translucides et qu'ils commencent à caraméliser. Ajoutez alors le beurre, les feuilles de blettes et un peu de poivre (attention au sel, la pancetta peut l'être suffisament pour que vous n'ayiez pas à resaler). Laissez sécher le mélange quelques minutes à feu doux. On ne recherche pas la coloration mais l'évaporation de l'eau résiduelle dans les herbes.

Laissez refroidir un peu le mélange puis ajoutez le persil et le parmesan. 

Faites préchauffer le four à 180°C.

Etalez très finement les 2 tiers de la pâte; On doit pratiquement voir au travers! Mettez-la dans le fond d'un moule beurré et fariné. Recouvrez de farce. Etalez le reste de pâte, recouvrez-en la farce, pincez les bords pour bien sceller la farce. Avec une fourchette, piquez le dessus de la pâte.

Enfournez pour environ 30 minutes. Lorsque la pâte commence à dorer, sortez l'erbazzone du four, badigeonnez le dessus d'huile d'olive puis réenfournez pour une dizaine de minutes.

Laissez tiédir avant de déguster, avec les doigts, c'est encore meilleur!

 

 

 

Erbazzone/tarte aux herbes

 

Erbazzone/tarte aux herbes