Parfois, le désir de centaines de recettes vues ici ou là, me paralyse. Je ne sais plus par où commencer. Choisir entre le salé et le sucré, puis les ingrédients, je me laisse souvent submerger par un trop grand choix. Alors souvent, c'est la recette la plus ancienne qui gagne, celle qui est dans un coin de mon esprit depuis des lustres et qui ressurgit fort à propos.

Je pensais à cette brioche depuis cet été et le numéro spécial de Gazelle Cuisine dont j'avais déjà tiré la recette du pain smit (qui était déjà une grande réussite!). Il se trouve qu'en plus mon cher Chabichou m'avait fait acheter une grande boîte de Kiri mais n'en avait mangé aucun (ben oui, en fait il aime bien les dessins sur la boîte, mais il préfère le goût d'un bon camembert bien fait... Les gosses, j'vous jure!). Tout se liguait donc pour que cette brioche prenne vie dans ma cuisine. Et c'est ce qu'elle a fait de manière magnifique. Je suis donc vraiment fière de vous présenter mon dernier bébé de boulange: la brioche saoudienne fourrée au Kiri!

P1140797

Brioche saoudienne, un nuage géométrique

- 180ml d'eau tiède

- 2 oeufs

- 3 cuillères à soupe de lait en poudre

- 30gr de sucre

- 500gr de farine

- 8gr de levure de boulanger sèche

- 80gr de beurre

- 20 portions de KIRI (bon, moi j'en avais que 16 mais comme pour faire un carré ça marche par multiples de 4...)

- 1 jaune d'oeuf

- graines de sésame, de pavot, de lin...

 

 

Dans le bol du robot, mettez tous les ingrédients en commençant par les liquides. Pétrissez longuement jusqu'à  ce que la pâte soit bien lisse et homogène. Couvrez-la et laissez-la lever une heure.

Dégazez la pâte (je vous rappelle qu'il suffit pour cela de lui envoyer un grand coup de poing dans le ventre, ce qui peut détendre...) et divisez-la en 16 ou 20 portions égales. Formez avec chaque petite boule un carré au centre duquel vous placerez une portion de Kiri. Refermez bien la pâte sur le Kiri, retournez la petite boule et déposez-la dans un moule (ou cadre à pâtisserie) beurré. Une fois toutes les boules formées, laissez reposer encore une heure.

Préchauffez le four à 180°C.

Dorez la brioche avec le jaune d'eouf. Parsemez de graines, selon votre goût.

Enfournez pour environ 20 minutes.

 

NB: je ne suis jamais allée en Arabie Saoudite aussi je vous livre les infos glanées dans le magazine Gazelle. C'est une brioche qui se déguste au petit déjeuner. Elle peut être fourrée de viande, de légumes mais aussi de chocolat ou de confiture. Elle tient son nom "Kaliet Enahl" (ruche) de sa forme alvéolaire.

 

P1140806
P1140873