Vous allez vous dire qu'après plus d'un an de publications sur ce blog et quasiment aucune recette de chocolat, je vous en propose deux d'affilée! Non, ce n'est pas une grossesse qui me fait changer de goût de façon aussi abrupte! Mais certaines deviennet fanatiques du cheesecake, moi, c'est du brownie. Et puis après une semaine de vacances dans une location où la cuisine était la dernière préoccupation du propriétaire (mathématicien de son état...) et qui ne comprenait même pas un four, je me suis jetée sur le mien en rentrant et cette recette toute simple de brownie a satisfait à tous mes manques. Le réconfort à l'état pur. Je n'ai pas pu m'empêcher d'y ajouter ma touche. La recette préconise de faire fondre une partie du chocolat et d'ajouter l'autre en morceaux à l'appareil. J'ai donc fait fondre du chocolat noir à 66% et ajouté l'autre moitié en Dulcey, toujours de la marque Valrhona. C'est un chocolat blond, qui a un petit goût de caramel ce qui donne une jolie rondeur à ce gâteau fort en chocolat!

Vous pouvez bien sûr ne mettre que du chocolat noir ou faire le mix de votre choix!

Brownie classique Donna Hay

Brownie tout simple de Donna Hay, mais avec du Dulcey quand même...

- 200gr de chocolat noir (à 66% pour moi)

- 200gr de chocolat Dulcey coupé en petits morceaux

- 280gr de beurre

- 350gr de cassonade

- 6 oeufs

- 150gr de farine

Préchauffez le four à 180°C.

Faites fondre le beurre et le chocolat noir (au bain-marie ou au micro-onde). Laissez refroidir.

Dans un saladier, mélangez la cassonade, les oeufs et la farine. Ajoutez le chocolat fondu puis le chocolat en morceaux.

Versez ce mélange dans un moule à brownie recouvert d'une feuille de papier sulfurisé graissée.

Enfournez pour 30 à 35 minutes. Laissez refroidir avant de couper en morceaux.

La recette indique que le brownie se conserve plusieurs jours dans une boîte hermétique. Mais je n'ai toujours pas trouvé l'intérêt de cette information...

 

Brownie tout simple de Donna Hay, mais avec du Dulcey quand même...

Brownie tout simple de Donna Hay, mais avec du Dulcey quand même...