Les macarons, c'est bon. Là j'enfonce une porte ouverte vu le nombre de recettes que l'on trouve partout! Mais il faut quand même avouer que pour renouveler le genre on se retrouvea vec des saveurs de plus en plus tirées par les cheveux (je ne citerai personne...).

La recette des macarons à l'ancienne de Monsieur Christophe Felder m'a d'abord interpelée pour la technique employée... C'est assez simple et rigolo à faire. Mais la dégustation a été fabuleuse: croquant à l'extérieur, moelleux à l'intérieur avec un vrai goût d'amande!!!! C'est sûr que le look fait un peu plus old fashionned que les macarons bleus à ganache vert fluo, mais parfois la tradition a du bon...

P1050378

Macarons à l'ancienne, le macaron que je préfère!


- 200gr de poudre d'amande

- 300gr de sucre semoule

- 15gr de miel liquide

- arôme amande amère

- 4 blancs d'oeufs

 

 

Préchauffez votre four à 160°C.
Versez la poudre d'amande, le sucre, le miel et l'arôme amande amère dans un saladier. Ajoutez les blancs d'oeufs et mélangez à la spatule afin d'obtenir une pâte homogène assez consistante. Si elle ne l'est pas assez, rajoutez un peu de poudre d'amande (tout dépend de la taille de vos oeufs). 

Faites chauffer cette pâte au bain marie, tout en remuant. Elle va se liquéfier un peu. Pa splus qu'un peu parce que sinon après impossible de la disposer sur la plaque de cuisson, ça coule, ça pègue... Donc on la fait se liquéfier, un PEU.

Gardez de côté 3 cuillères à soupe du mélange.

Mettez dans une poche munie d'une douille lisse de 6mm et réalisez des boules aplaties sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Lissez délicatement la surface des boules avce un papier absorbant ou un pinceau trempé dans de l'eau froide.

Saupoudrez de sucre glace.

Mettez au four pour une vingtaine de minute.

C'est là que c'est rigolo (enfin moi, tout me fait rire...): à la sortie du four, versez un verre d'eau froide sous la feuille de papier sulfurisé. Cela va produire un choc thermique et de la vapeur qui va donner une jolie caramélisation aux coques!

Saupoudrez de sucre glace et laissez refroidir.

Retournez ensuite les coques sur une plaque sèche.

Avec une petite cuillère, posez une petite quantité de pâte crue sur une coque et refermez avec une seconde. Contrairement à un macaron "moderne", la garniture ne doit pas être visible... Elle n'apparaitra qu'en bouche, pour un moelleux incomparable!

 

P1050409